Air Caraïbes, compagnie aérienne régulière, spécialiste de la zone Caraïbes annonce avoir réalisé un chiffre d’affaires 2012 de 336 millions d’euros, en progression de 13% par rapport à 2011. La compagnie, filiale du groupe familial vendéen Dubreuil, a transporté 1 200 000 passagers en 2012, en croissance de 2%. Le résultat Net pour l’année écoulée s’établit à un excellent niveau de 6,9 millions d’euros (après impôts et une participation redistribuée aux salariés d’un montant de 1,2M€).

Ce nouvel exercice bénéficiaire vient encore renforcer la solidité de la compagnie. Il est également la conséquence des efforts constants de personnels impliqués – 880 collaborateurs au total, dont nombre d’entre eux ont fait le choix d’être actionnaire de leur entreprise. C’est aussi le résultat de la maitrise des coûts, de la réorganisation du réseau régional ainsi que de la justesse de la proposition de service. En 2012, Air Caraïbes confirme son statut de 2ème opérateur sur ses destinations grâce à une offre compétitive et appréciée.

Marc Rochet, Président du Directoire d’Air Caraïbes déclare : « dans un contexte économique difficile, Air Caraïbes a réalisé une belle année 2012. Notre performance opérationnelle et commerciale est le résultat d’une stratégie entreprise depuis plus de 10 ans basée autour du service, de l’accueil et du rapport qualité/prix. L’arrivée d’un nouveau concurrent a renforcé notre détermination à continuer de surprendre et séduire nos clients et nos performances en ce début d’année sont également très satisfaisantes. »

De bons résultats sur le réseau transatlantique

Concernant le réseau long-courrier, la compagnie a transporté près de 750 000 passagers en 2012 en progression de près de 10% par rapport à 2011.

La compagnie détient une part de marché de 27,5% entre la métropole et les Antilles, en progression de 0,5 point par rapport à 2011. Air Caraïbes a aussi une part de marché de 33% entre Paris-Orly et Cayenne, en progression de 3 points avec plus de 78 000 passagers transportés. Une réelle performance après simplement 5 ans d’exploitation de cette ligne régulière.

Entre Paris-Orly et Saint-Martin, la compagnie a transporté en 2012 plus de 74 000 passagers et représente 27% de parts de marché. La 1ère année d’exploitation de la ligne Orly <> Saint-Domingue fournit quant à elle de belles opportunités avec des passagers toujours plus nombreux et des tour-opérateurs séduits par une offre régulière de qualité depuis Paris.

La compagnie a en outre étendu son offre TGV AIR au départ d’Orly Sud à 18 gares de province et a transporté, l’année dernière 50 000 passagers. Enfin, l’accord de code-share passé avec Corsair International a porté ses fruits puisque plus de 47 000 passagers ont profité d’une offre élargie et plus souple sur les destinations DOM, grâce à ces fréquences additionnelles.

Un réseau régional simplifié plus efficace

Sur le réseau régional, Air Caraïbes a poursuivi ses efforts pour un retour à la rentabilité, en divisant notamment ses pertes par deux en 2012. La simplification du réseau et de l’exploitation de la flotte composée désormais de 3 ATR 72-500 devra permettre à l’entreprise d’allier une meilleure efficacité opérationnelle et économique. Le service commercial a par ailleurs été amélioré avec le lancement réussi de Flexil Pro – un système de crédits innovant sur Internet destiné aux clients réguliers soucieux de voyager sans contrainte et au meilleur prix. Grâce également aux efforts de ses personnels, la compagnie a conservé en 2012 une position de leadership notamment sur le trafic entre la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Martin. A noter également que 12 personnels provenant du réseau régional (six PNT et six PNC) ont été qualifiés sur Airbus A330 durant l’hiver.

Un service constamment amélioré et recommandé par 95% des passagers

Après avoir investi plus de 4 millions d’euros dans l’amélioration du confort de ses cabines, la compagnie a achevé en 2012 son programme de renouvellement des classes Madras (Affaires) et Caraïbes (Premium) dont les taux de remplissage progressent respectivement de 9 points et 11 points. De plus, la compagnie a porté une attention particulière à l’amélioration de son produit en proposant une nouvelle gamme étendue de services à la carte « VIP Services » permettant de personnaliser son voyage selon ses envies. Des investissements commerciaux importants, une offre différenciante et appréciée : des atouts qui permettent à Air Caraïbes d’afficher un taux de recommandation clients de 95%*.

Air Caraïbes a par ailleurs modifié les capacités d’emport de fret sur l’ensemble de sa flotte d’Airbus A330-300 en portant à 235 tonnes la masse maximale au décollage ; un relais de croissance affirmé et une nouvelle opportunité de développement pour les entreprises.

2013, une année de consolidation sur les lignes transatlantiques et de renforcement de la dynamique en cours sur le réseau régional

En 2013, Air Caraïbes poursuivra l’amélioration de la rentabilité et de la qualité de service de son réseau régional. En octobre, la compagnie fidèle à sa politique d’investissement constante, acquerra un ATR 72-600 de dernière technologie. La livraison de ce nouveau bimoteur rapide permettra de poursuivre les engagements continus de performance et de maitrise des coûts du réseau régional, notamment au niveau de la consommation de carburant.

Sur le réseau transatlantique, la compagnie accentuera ses efforts sur le développement des destinations récemment ouvertes, notamment Orly<>Saint-Martin, Orly>Port-au-Prince et Orly>Saint-Domingue, grâce à une stimulation régulière de l’offre.

Sur les premiers mois d’exploitation de 2013 et bien que la concurrence se soit renforcée, Air Caraïbes a poursuivi sa progression notamment en parts de marché. Une performance solide qui valide la stratégie d’Air Caraïbes basée autour de la qualité de service et du rapport qualité / prix / confort.

La compagnie fêtera en Décembre 2013 ses 10 ans de vols transatlantiques. Une date importante qui matérialise le chemin parcouru par Air Caraïbes depuis son lancement entre Paris et les Antilles.